Stage d’initiation au Base Jump – Juin 2017

Pour cette troisième session de formation en 2017, Eloi, Sylvain et Joachim ont suivi l’ensemble du stage de 13 jours et ont effectué 28 sauts chacun. Sandra, Romain et Pierre, anciens élèves, sont revenus pour parfaire leurs techniques et profiter du suivi de stage. Sandra a amélioré ses départs en falaise, Romain a essayé sa monopièce Sausage et Pierre nous a encore rendus jaloux avec ses dérives de l’espace. Comme d’habitude, nous nous sommes donné rendez-vous en France.

Ils ont appris le pliage spécifique et la théorie de base, avant de faire leurs premiers sauts. Chaque élève a ensuite fait 3 sauts en automatique (PCA), suivi de 7 sauts en commandes (extracteur à la main), sur 4 jours. Entrecoupés de cours théoriques où nous avons par exemple parlé des réactions à l’ouverture, des approches et des posés ou du choix des extracteurs.

C’est au Brento, en Italie, que chacun a fait son premier saut de falaise avec l’extracteur rangé. Certains sont partis en courant au bout du troisième saut et d’autres ont effectué encore quelques sauts en statique avant de se sentir à l’aise. Nous avons également abordé quelques thèmes comme : le jeté d’extracteur, les turbulences et l’aérologie ou la dérive, pendant les moments de repos. Après 6 sauts en 3 jours, nous avons pris la route pour la Suisse.

À Lauterbrunnen, tous étaient confortables pour effectuer des sauts avec des départs différents, sur des falaises plus techniques. Nous avons sauté Yellow Ocean dans un premier temps, puis le Nose et ensuite Dumpster et la Mousse. Tous les sauts du stage ont été briefés et débriefés en vidéo, afin de supprimer au fur et à mesure les défauts de chaque élève. En 5 jours, nous avons effectué 12 sauts dans cette magnifique vallée. Voila à quoi ressemblent nos stages de formation BASE jump. Qu’on se le dise, Rock Drop est la seule école en France qui propose des formations complètes et professionnelles. Chaque élève est invité à revenir sur une session pour s’améliorer ou valider des compétences qui lui manquaient. Personne n’est laissé sur le carreau avec quelques sauts en poche. À bon entendeur, bons sauts !