Initiation Wingsuit – Mai 2018

Sur ce stage d’initiation à la wingsuit BASE, Pierre et Yvan se sont inscrit pour un programme de 10 jours. Ils sont tous les deux des anciens élèves de Rock Drop et avaient suivi un stage d’initiation au BASE jump en 2017. Entre-temps ils ont progresser avec leur ATC en parachutisme et ont accumulé assez d’expérience en BASE jump pour suivre ce stage.

C’est depuis Chamonix que nous nous rendons au Brento pour effectuer cette initiation de falaise. Arrivé en milieu de journée, nous consacrons le reste de l’après-midi à vérifier le matériel et les wingsuits, puis nous abordons l’aspect théorique des connaissances de base pour effectuer les premiers sauts en wingsuit le lendemain matin. Nous discutons autour de vidéos traitant des départs, des positions de vol et des ouvertures spécifiques, liées à l’utilisation d’une wingsuit. Sur ces premiers sauts, rien de technique n’est souhaiter, simplement un départ stable avec un vol en ligne droite et une ouverture stratosphérique. Il est surtout question de se sortir psychologiquement du stress engendré par un départ à vitesse zéro en wingsuit.

Nous effectuerons ensuite 9 sauts depuis le Brento et tous les sauts ont été filmé au départ et en vol, tour à tour suivi de l’instructeur. Avoir une vision de sa position en vol permet d’optimiser ses performances et le contrôle de sa wingsuit. Chaque soir pendant le débriefing, des nouvelles notions techniques sont abordées et mise en place pendant les jours suivants. Nous avons parlé de l’optimisation des départs, des different angles d’incidence, des ressources (ou flare) et de la négociation des incidents à l’ouverture du parachute. Nous nous sommes aidé également du Flysight pour comparer l’enfoncement au départ et les finesses en vol.

La deuxième étape de ce stage se déroule à Lauterbrunnen pour répéter un maximum les départs et les ouvertures spécifiques en wingsuit. Nous avons effectué 14 sauts depuis le spot de Via Ferrata et 2 depuis Nose 3. Chaque élève est dorénavant assez riche en expérience pour aller sauter seuls des falaises autour de chez lui, et c’est donc avec 25 sauts au total en 9 jours effectifs qu’Yvan et Pierre terminent ce stage.